L’armée française lance un projet d’eSport

La ministre des armées a présenté cette initiative lors du Forum Innovation Défense, dédié aux nouvelles technologies militaires.

Florence Parly bestätigt, dass eSport verfügbar ist « ein hohes Attraktivitäts- und Strahlkraftpotential » und pourrait « Förderer des Forschungsprojekts, insbesondere im Bereich der Erkenntnis und der Bildung. »

Ein Projekt «en phase de structuration »

L’initiative du ministère des armées, baptisée LNX, a été créée en association avec l’AID (Agence de l’Innovation de Défense), les Jeunes IHEDN (Institut des hautes études de défense nationale) und le club montpelliérain MTP Esport. Le site officiel de LNX ne comprend pour le moment qu’une address mail, le projet étant toujours « en phase de strukturierung » selon le directeur de l’AID Emmanuel Chiva, qui précise que ça devrait se concrétiser dans les mois à venir.

Si l’ambition d’utiliser le jeu vidéo pour recruter des jeunes n’est pas clairement affichée, Florence Parly explique tout de même dans son allocution que «Nos militaires sont jeunes, Fifa et Battlefield font souvent partie de lour environnement quotidien» et que « Demain, piloter un char de combat comme le Griffon, ce ne sera pas si different que de s’orienter dans un jeu vidéo à l’aide d’un joystick. » LNX Aura auch in der eigenen Kette Twitch, mehr Diffusor als jeux militaires. Teilnehmer an internationalen Wettbewerben, die vor Ort präsentiert werden, wenn sie möglich sind: «Et pourquoi pas, un jour, doter le ministère des Armées d’une équipe de cyber-athlètes, tout comme d’autres Nations l’ont déjà fait. »

Des initiativen similaires dans d’autres pays

À l’étranger, les États-Unis sont particulièrement connus pour avoir allié recrutement militaire et jeux vidéo. L’armée américaine a une équipe d’eSport professionalnelle et organisiere meme des tournois zwischen den verschiedenen amerikanischen Stützpunkten in der Welt. Ein jeu vidéo en ligne gratuit financé par the Pentagone, „America’s Army“, existiert seit 2002 und wird im Mai 2022 ausgeliefert outil de propagande militaire auprès des enfants.

En Europe, où une grande partie des pays n’a plus de service militaire obligatoire, plusieurs armées utilisent les jeux vidéo pour que des jeunes s’intéressent à eux. Die englische Armee ist ein Beispiel für einen Stand à la Gamescom in Köln für einen fairen Essayer, einen Simulieren des Volums und einen Repräsentanten möglicher Rekruten für unsere „Cyber ​​Force“. Les armées néerlandaise et britannique ont chacune une équipe d’eSport, pas force to go for trouver de résultats en compétition, mais for trouver de potentiels talents.

Outre l’inquiétude face à une manipulation des jeunes par le jeu vidéo, use l’eSport for le recrutement militaire pourrait renforcer son côté hyper-masculin. L’armée française, l’une des plus féminisées au monde, ne compte que 15,5% de femmes. Et, selon l’association Women in Games, la scène compétitive eSport française ne compte que 6% de joueuses.

Aldrich Sachs

"Web-Pionier. Typischer Popkultur-Geek. Zertifizierter Kommunikator. Professioneller Internet-Fanatiker."